Brochure

Newsletter

Etudiant

Facebook
Une expérience de plus de 20 ans dans la formation professionnelle
accueil > Chroniques> La pratique du golf

   

LA PRATIQUE DU GOLF,

un merveilleux outil de préparation mentale

par Françoise Borel*


" Le golf de compétition se joue surtout sur un parcours de 25 cm, l'espace entre vos oreilles ! "
Bobby Jones

Que recouvre donc la préparation mentale ?

Découvrir la préparation mentale, c'est, sans s'en rendre compte, a priori, mettre les deux pieds dans un univers étonnant et infini. Etonnant, tant certaines techniques sont évidentes et faciles à apprendre, infini, tant notre capacité d'apprentissage est ouverte, capable de nous surprendre à chaque pas, sans que nous soyons réellement susceptibles de dire quand cela s'arrêtera.

La préparation mentale est un vaste domaine de développement personnel où, comme en onologie ou en gastronomie, un amateur aura toujours envie d'aller plus loin, d'aiguiser ses papilles, d'affiner ses capacités, ses sensations, sa précision, ce, sans modération.

Sont en jeu : la ténacité, la sérénité, la concentration, la confiance, la lucidité, la créativité, la capacité d'apprentissage, la détente, la récupération, l'énergie et la tonicité, et bien sûr le plaisir et la motivation. Et oui, tout cela !

Savoir se fixer des objectifs motivants et réalisables, pouvoir rester le chef d'orchestre de ses émotions pendant toute une compétition, être totalement dans l'exécution d'un geste au meilleur de soi-même et au juste moment, être conscient de ses capacités et se faire confiance, savoir digérer rapidement un mauvais coup et même s'en servir, prendre la bonne décision au bon moment après avoir balayé l'ensemble des solutions possibles, imaginer une stratégie inédite dans l'instant clé, savoir s'entraîner et tirer le meilleur de chaque coup sans répéter des gestes inutiles, pouvoir récupérer facilement et repartir sur les starting blocs avec l'envie d'« avoir la pêche » sur plusieurs jours et une énergie hors du commun lorsque l'enjeu est là, se sentir bien et vivre pleinement l'instant présent, voilà en synthèse ce qu'est la préparation mentale.

Pourquoi la préparation mentale est-elle particulièrement utile au golf ?

Vous emmener assister à un grand championnat serait la meilleure illustration ; ou vous proposer d'accompagner un golfeur amateur sur un parcours tout simplement.

Car la préparation mentale s'adresse autant au débutant qu'au professionnel. Nous en sommes tellement convaincus que nous avons appelé notre méthode de préparation mentale le 15 ème club . Si le golfeur n'a droit en effet qu'à 14 clubs dans son sac, nous sommes convaincus que le 15 ème , son mental, fait une réelle différence, pour ne pas dire LA différence.

Je me souviens avoir eu un choc, ou un déclic, lorsque je suis allée pour la toute première fois assister à l'Open de France.

En suivant les joueurs sur le parcours, j'ai eu en effet l'impression assez nette que si l'écart entre les meilleurs et ceux qui ne passaient pas le cut (les éliminatoires) était techniquement relativement faible, il apparaissait visiblement énorme mentalement.

Leur capacité à oublier le coup précédent, à garder confiance dans un moment difficile, à se détendre pour attendre, à trouver la juste distance à l'égard des autres joueurs, ou à se concentrer rapidement, autant de comportements visiblement très différents d'un champion mentalement préparé à un autre.

Nous avons beau être au début du vingt unième siècle, en golf comme dans bon nombre d'autres sports encore, la priorité est mise sur la répétition dans l'entraînement physique, au temps d'entraînement strictement technique, et la préparation mentale demeure ainsi embryonnaire ou inexistante.

Pourtant, le golf international dispose aujourd'hui d'un des meilleurs exemples de sportifs mentalement parfaitement préparé : Tiger Woods. Le dire est une évidence. Certaines croyances parasites tournent autour du mythe : ce sont ses origines qui lui donnent ces capacités, c'est parce qu'il a été entraîné dès son plus jeune âge qu'il est si solide.

Certes, il y a du vrai dans ces affirmations. Comme il y est vrai que quelques techniques simples font toute la différence rapidement, comme il est vrai que tout cela s'apprend et entre dans les muscles comme l'apprentissage d'un geste, tout simplement !

Laissons quelques instants nos oreilles traîner sur les plus beaux parcours de France et de Navarre .. Voici ce que nous entendons assez régulièrement :

Jouer au golf, c'est être suffisamment fou pour passer quatre à cinq heures sur un parcours, pour taper dans une balle quelques minutes seulement.

Jouer au golf, c'est avoir en tête, une demi journée durant, de mettre une petite balle de la taille d'un abricot ou d'un petit cannelé bordelais, dans un trou plus petit qu'une assiette à thé.

Jouer au golf, c'est « casser une carte de score » en quelques minutes à cause du sable d'un bunker que l'on n'a pas osé traverser, d'une balle qui refuse de rentrer dans le trou parce que la main hésite, d'une balle qui a glissé dans l'eau alors que le drive semblait parfait.

Jouer au golf, c'est régulièrement entendre des joueurs abattus arriver au club house en assurant qu'ils ont joué leur dernier parcours.

Jouer au golf, c'est faire une belle ballade dans un lieu merveilleux et ne plus même voir le paysage parce que le dernier coup raté vous occupe intégralement le cerveau.

C'est vrai, le golf c'est tout cela ; ou plutôt, cela peut être cela, seulement cela.

Pourquoi le golf est particulièrement adapté à la préparation mentale ?

Comme Grantland Rice , je pense qu'   « On connaît mieux une personne après un parcours de 18 trous qu'après 18 ans passés dans le même bureau  ».

Magnifique occasion pour comprendre comment fonctionne une personne sur un golf. Posez-vous cette question la prochaine fois que vous aurez l'occasion d'accompagner quelqu'un sur un parcours (que vous soyez golfeur ou non golfeur) :

Comment prépare-t-il les quelques secondes de frappe de chaque balle ? Comment réagit-il après un coup réussi ? Après un coup raté ? Comment gère-t-il une carte qui démarre mal ? Comment se comporte-t-il face à un mauvais coup ou à un bon coup de son partenaire ? Son attitude est-elle très fluctuante sur la durée du parcours ? Se fait-il plaisir ? Aurez-vous envie de retourner sur le parcours avec lui ?

Car, comme tout finalement, le golf c'est aussi une histoire de bouteille à moitié vide ou à moitié pleine, et vous avez le choix entre ces deux visions !

Pour nous, le golf, c'est surtout :

Des sensations de plaisir, une satisfaction indescriptible lorsque l'on réussit un coup comme on voulait le faire. Une sensation que l'on peut facilement apprendre à mémoriser pour la retrouver.

Un jeu qui permet de réunir pour jouer ensemble sur un même parcours des partenaires de sexes différents, d'âges différents (trois générations et plus), de niveaux différents.

Un jeu qui combine admirablement la stratégie, l'adresse, l'imagination, l'endurance, la réactivité, l'esthétique et l'élégance.

Un jeu qui vous emmène sur des endroits d'une beauté indescriptible, entretenus à la perfection, où le dessin de chaque trou vous donne l'impression que l'architecte et les responsables de l'entretien du parcours ont pensé à vous, et spécifiquement à vous, quand ils ont préparé le parcours.

Un jeu qui donne rapidement l'impression d'être une belle métaphore de la vie dans ce qu'il demande d'attention, d'humilité, de patience, d'exigence puis de lâcher prise, de légèreté aussi, et d'imagination, où rien n'est jamais définitivement « écrit ».

La préparation mentale : une démarche personnelle et individuelle, « transversale »

Le golf, par la variété des différents aspects de la préparation mentale qu'il sollicite, est donc un merveilleux lieu pour développer son mental.

Chacun pourra privilégier dans son parcours ce dont il a prioritairement besoin. La confiance, la patience, la ténacité, la concentration s'apprennent.

Les techniques qui sous tendent la préparation mentale ont des origines à la fois occidentales et orientales. Retenons la sophrologie et la programmation neuro linguistique.

La sophrologie apporte à la préparation mentale un travail structuré et complet sur la respiration, le développement du schéma corporel, une attention plus sensible et systémique à soi et au monde extérieur, une meilleure appréhension de la pression et du stress avant, pendant et après une compétition.

La programmation neuro linguistique facilite l'optimisation des processus d'apprentissage ; elle permet de choisir pour chacun un processus adapté et spécifique de progression. Elle offre à chacun le choix d'un développement spécifique de sa confiance, de ses capacités, de sa confiance en ses propres capacités aussi. La voie de l'excellence peut alors devenir celle du chemin le plus efficace et le plus facile pour la personne, c'est-à-dire le plus agréable compte tenu de ses acquis et de ses atouts à un moment donné. Et ce qui semblait impossible peut alors devenir graduellement réalisé, tangible.

La sophrologie comme la programmation neuro linguistique favorisent le développement de la visualisation, de l'anticipation des événements importants, un vécu à la fois plus sensible et plus léger des moments clés d'une compétition, pour l'amateur comme pour le professionnel.

Et lorsque finalement on parle de moments clés, la préparation mentale devient utile bien au-delà du golf. Comme le disait un grand thérapeute, il y a des apprentissages qui, « mine de rien », débordent largement du cadre initial qui était celui de l'apprenant.

Puissions-nous vous faire partager combien la préparation mentale appliquée à un objectif initial se révèle positivement contagieuse bien au-delà des practices, des fairways et des greens !

*Formée au coaching, à la médiation et à la préparation mentale, Françoise Borel est Maître Praticienne en Programmation Neuro Linguistique et Praticienne en Hypnose Ericksonienne.
http://www.terameta.com/
http://www.le15emeclub.com/


Lire toutes nos chroniques

Tous droits de reproduction soumis à autorisation de l'auteur.

Partenaires privilégiés

Partenaires
Nous contacter
Etudiants
Tous droits réservés