Michèle Freud la bien-nommée

Paru dans "Psychologies magazine, 1999"

Son arrière-grand-père soignait les maux de l'esprit.
Elle explore les mots du corps via la sophrologie.



Entrer en analyse quand on s'appelle Freud, parce qu'on est effectivement l'arrière petite-fille de Sigmund... ! Détail qui ne peut en être un et qu'aucun analyste ne saurait passer sous silence ! " Mon premier psy manifestait un grand empressement à mon égard, bien éloigné de la fameuse "neutralité bienveillante" recommandée par Freud! " confirme en riant Michèle, fille de Clément, lui-même fils d'Ernst Freud, fils cadet et exécuteur testamentaire de Sigmund. Et Anna Freud? "C'est ma grand-tante, celle dont je me sens le plus proche. Nous avons tant de choses en commun : les livres, la recherche, l'enseignement y compris la physionomie, disent même certains !"

Ce nom, si beau, mais si lourd à porter, Michèle en mesure le poids quand elle commence, adolescente, à s'intéresser à la psychologie. Née en France, d'une mère française, elle passe ses vacances en Angleterre auprès de son père et découvre que la psychanalyse est un sujet tabou pour lui. "Cette théorie a sans doute pris trop de place dans notre vie." Donc, pas question d'en parler... Et la petite Michèle se cache pour lire l'œuvre de son arrière- grand-père. Obéissante, elle devient juriste.

photo

Ce n'est qu'à 33 ans qu'elle se décide enfin à suivre son propre désir : être psychothérapeute. " Un vrai passage à l'acte " reconnaît-elle, car, en allant là où son père refusait qu'elle aille là où ses aïeux ont tant réussi, elle prenait un risque immense. Elle s'engage dans un domaine que le grand Sigmund, faute de temps ou d'intérêt n'a guère exploré : le corps. Michèle devient sophrologue puis psychothérapeute. Elle a intitulé de son mémoire de fin d'études "Le Langage du corps". A la lisière du conscient et de l'inconscient, la sophrologie, thérapie brève intégrant la relaxation et un travail verbal de type analytique, se veut une voie de réconciliation entre le corps et l' esprit. "Je me suis longtemps battue contre mon corps, raconte Michèle. Je l'ai soumis très tôt à une discipline de fer : danse classique et régimes. Très jeune, j'ai réalisé que notre corps pouvait se cuirasser, se bloquer, contenir nos émotions et nos désirs les plus refoulés. Il m'a fallu du temps pour le comprendre et l'accepter. J'ai trouvé dans la sophrologie une dimension maternante que je ne reconnaissais pas à la psychanalyse."

"Porter ce nom me pousse à me remettre sans cesse en cause."

Enfant, elle se cache pour lire l'oeuvre de Sigmund

Installée sur la Côte d'Azur, Michèle Freud reçoit dans un premier temps, des sportifs qui font appel à cette "science de l'esprit serein" qu'est la sophrologie. Mais c'est en ouvrant une consultation au centre de thalassothérapie de Port-Fréjus qu'elle se découvre un nouveau champ d'études. " Je reçois un nombre croissant de personnes désireuses de perdre du poids. Et. dans la plupart des cas, je constate un vécu caché et pesant : un deuil. une frustration, une émotion que l'on a tendance à nier. La nourriture fait alors office de refuge."

Michèle Freud s'intéresse donc chaque jour davantage aux émotions, aux "mots" du corps. Aujourd'hui, elle ose publier un premier ouvrage : il s'agit d'un guide pratique, sobrement intitulé "Vouloir mincir"', qui s'inspire de ses années de clinique. «En fait, je propose à tous ceux qui veulent perdre du poids de se réconcilier avec eux-mêmes.»

En fin de compte, l'arrière- petite-fille retrouve les préoccupations de son aïeul : permettre à chacun d'accéder à une connaissance de soi, de ses failles et de son histoire intérieure plus grande. Mais pourquoi n'est-elle pas devenue psychanalyste ? «J'ai fait une première analyse à 20 ans, puis une analyse didactique à 40. Mais je n'ose encore inscrire ce titre sur ma plaque. Porter le nom de Freud me pousse à me remettre sans cesse en cause. à douter de mes propres talents. Dans un sens c'est extrêmement stimulant.»



PASCALE SENK

entretien avec Pascale Senk, mars 1999



1- FILLE DE SIGMUND FREUD, ELLE ETAIT PSYCHANALYSTE D'ENFANTS.
2- MF EDITIONS, 157 AVENUE DES CAMPOTELS, 83700 ST-RAPHAEL.

Voir sa méthode complète ...


 LES AGRÉMENTS ET RÉFÉRENCES
Notre école est affiliée
et reconnue par les instances
officielles de sophrologie
Il nous ont fait confiance : C.H.U. d'Avignon, Centre hospitalier de Toulon, Centre hospitalier de Manosque, Ministère de la Défense, L'oréal Garnier, Medicalorama, Arte, France 2, France 3, BFM TV, M6...
> Lire la suite

Partenaires privilégiés

Partenaires
Nous contacter
Etudiants
Tous droits réservés